LE PROTOCOLE N°16 À LA CONVENTION EUROPÉENNE DES DROITS DE L’HOMME

LE PROTOCOLE N°16 À LA CONVENTION EUROPÉENNE DES DROITS DE L’HOMME

ACTES DU SÉMINAIRE DU 19 AVRIL 2019

M. AFROUKH ET J.-P. MARGUÉNAUD (DIR.)

32,45 €
IVA incluido
Disponible en 10 días
Editorial:
EDITIONS A. PEDONE
Año de edición:
2020
Materia
Derecho internacional público
ISBN:
978-2-233-00950-0
Edición:
1
32,45 €
IVA incluido
Disponible en 10 días

Fruit d’un séminaire organisé par l’IDEDH en avril 2019, le présent ouvrage – Le Protocole n° 16 à la Convention européenne des droits de l’homme – porte sur une question importante et d‘actualité, à savoir les rapports de systèmes de protection des droits et libertés.

Entré en vigueur le 1er août 2018 à la suite de sa 10ème ratification par la France, ce protocole permet aux plus hautes juridictions d’un Etat, de saisir la Cour européenne d’une demande d’avis sur des « questions de principe relatives à l’interprétation ou à l’application des droits et libertés définis par la Convention ou ses protocoles ».

Partant de l’hypothèse que le Protocole n° 16 replace le juge national au cœur de la protection des droits et libertés et qu’elle invite à repenser le rôle de la Convention européenne des droits de l’homme dans l’ordre juridique interne, l’ambition de l’ouvrage est de prendre l’exacte mesure de ses effets sur le système européen de protection des droits de l’homme et ses potentialités en termes de dialogue des juges. Ainsi, en prise sur les développements les plus récents en particulier l’activation récente du mécanisme par la Cour de cassation dans une affaire particulièrement sensible, l’ouvrage permet de croiser les points de vues sur la manière dont les juridictions suprêmes appréhendent cette nouvelle procédure consultative et sur son articulation avec d’autres contrôles ainsi qu’avec le renvoi préjudiciel devant la Cour de justice de l’Union européenne. Un premier bilan de ce mécanisme optionnel d’avis consultatif en souligne son utilité certaine, ses spécificités et ses ambiguïtés.

Artículos relacionados

  • FIFTY YEARS OF SPACE LAW. CINQUANTE ANS DE DROIT DE L'ESPACE
    ACHILLEAS, P. / HOBE, ST. (DIR.)
    We are witnessing a new golden age of space conquest. During the Cold War the United States and the Soviet Union had sought to place their space exploits in the framework of international law. Today that trend towards accountability is being reversed. Individualistic logic is prevailing and the founding principles of international space law are increasingly being put aside. Leg...
    Queda 1 en Stock

    336,65 €

  • RECUEIL DES COURS, COLLECTED COURSES, T: 411-2020
    ACADÉMIE DE DROIT INTERNATIONAL DE LA HAYE
    Gérard Cahin, Reconstruction et construction de l'Etat en droit international ...
    Queda 1 en Stock

    209,56 €

  • RECUEIL DES COURS, COLLECTED COURSES, T: 412-2020
    ACADÉMIE DE DROIT INTERNATIONAL DE LA HAYA
    Anastasia Grammaticaki-Alexiou, Best Interests of the Child in Private International Law Djamchid Momtaz, La hiérarchisation de l'ordre juridique international L'ordre juridique international s'est longtemps distingué par l'équivalence de ses normes. Mais l'introduction de l'impérativité en droit positif porte en germe leur hiérarchisation substantielle. Confinée dans un premie...
    Queda 1 en Stock

    209,56 €

  • RECUEIL DES COURS, COLLECTED COURSES, T: 410-2020
    ACADÉMIE DE DROIT INTERNATIONAL DE LA HAYE
    American Schools of International Law, by H. H. KOH, Sterling Professor of International Law at Yale Law School. Is there still one international law and does the United States of America really believe in it? This lecture inaugurating the Hague Academy's first Winter Session, by an American scholar who served as US State Department Legal Adviser, argues that Americans do belie...
    Queda 1 en Stock

    209,56 €

  • LA CONSERVATION DE LA BIODIVERSITÉ DANS LES ESPACES MARITIMES INTERNATIONAUX
    RICARD, P.
    Le régime juridique relatif à la conservation de la biodiversité dans les zones maritimes internationales est actuellement au cœur des discussions entre États au sein des Nations Unies. En effet, la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer, véritable "Constitution des océans", ne permet pas d'assurer une conservation effective de la biodiversité dans la Zone et en ha...
    Queda 1 en Stock

    64,48 €

  • L’U.E. ET LA MER 60 ANS APRÈS. LES TRAITÉS DE ROME
    CUDENNEC, A. /   / GUEGUEN-HALLOUET, G.
    L’Union européenne et la mer est une longue histoire qui n’a pas débuté sous les meilleurs auspices : en 1957, les traités originaires ne démontrent guère d’intérêt pour cet espace. Ce n’est qu’au fil des années, compte tenu de l’essor des activités maritimes, que l’Union a peu à peu pris en considération l’espace marin, ses richesses, le formidable potentiel de développement d...
    Queda 1 en Stock

    55,12 €